Le mécanisme du sabot

Le mécanisme du sabot



La liste des publications sur le mécanisme du sabot et sur la pompe du sabot qui se situe dans le sabot du cheval, est sans fin. Dans internet aussi, des centaines de pages peuvent être consultés sur le sujet. On peut certainement considérer comme pionnier le Dr. Hiltrud Strasser dans ce domaine. Elle a sans aucun doute contribué au fait qu'il y a quelques années, le monde du cheval a été secoué, respectivement qu'il y ait eu un changement dans la manière de penser au sujet du « pieds-nus » et du ferrage des chevaux.


Nous avons mis dans notre collection vidéos plusieurs courts métrages, qui montrent bien ce mécanisme.


Le sabot a, comme il ressort clairement de ces images, plusieurs fonctions importantes:


  • le mécanisme du sabot
  • l'absorption optimale des chocs
  • il fait fonction de « chaussures » qui repousse



La grandeur du cœur du cheval est, par rapport à la taille du cheval, relativement modeste. Il représente seulement 0,5-1% de la masse totale du corps. La pompe du sabot soutient le cœur du cheval et représente par conséquent une «pompe supplémentaire», particulièrement importante pour le système cardiaque/ circulatoire. Le mécanisme du sabot a également un impact non négligeable sur les lymphes et les gaines tendineuses.


Le sabot assure également


en raison de l'os du pied suspendu dans la capsule de la corne d'une part de même que


l'élasticité de pression des os et


l'élasticité de flexion des tendons et des ligaments du pied d'autre part


l'absorption optimale des chocs. Ainsi, les articulations, les tendons et les ligaments du cheval sont la plupart du temps protégées contre les chocs. Pour se rendre compte de la force qui se produit à la jambe du cheval, nous aimerions également attirer l'attention sur notre collection vidéos. Les images parlent d'elle-même.

 
 
Free counters!